Alchemists of the Blue Moon

Quête de la vie éternelle et de la résurrection
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le refuge de Liane; la maison abandonné

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Liane

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Jeu 4 Oct - 18:17

Liane était assise dessus son lit, plongé dans un livre passionant. Bien sur, elle avait une difficulté folle à comprendre les mots, mais elle savait aussi que c'était avec de la pratique que l'on apprenait à lire rapidement et à bien comprendre... De toute façon, il fallait bien aussi qu'elle s'habitue à cette nouvelle culture différente, impressionnante, moderne... Alors que dans son ''ancienne vie'' elle s'éclairait à la chandelle, elle devait maintenant s'habituer à monter un petit intérrupteur qui allumait plusieurs boules de verre. Ça s'appellerait de l'électricité...
Bien sur, cela faisait tout de même un petit moment qu'elle vivait dans ce nouveau monde, mais elle avait aussi de la difficulté à s'adapter... Tout plein de chose qui ce produisait ici était avant presque appelé ''sorcellerie''... Et cette lune bleue qui était omnis présente... Qu'était-ce?
Finalement, après un long moment de lecture, elle se leva de son lit, regardant autour, ne trouvant pas de quoi s'occuper. Elle était loin du centre-ville de la France et elle en était plutôt heureuse. Les rares fois qu'elle était dérangée, c'était pas des personnes qui vendaient du chocolat. N'empêche que c'était bon, ce petit truc brun sucré! Mais comme elle n'avait que très peu d'argent et ne sachant pas très bien comment marchait le travaille dans cette époque, elle avait décidé de garder son ancien mode de vie en faisant l'innocente pour ne pas se faire pincer.
Finalement, ne trouvant vraiment rien à faire, elle prit un peu d'air, sortant de sa maison et marchant sur le terrain. Elle trouvait étrange que cette belle maison ait été abandonnée, mais elle ne comprenait pas trop non plus pourquoi l'eau lui tombait sur la tête malgré le toit quand il pleuvait... Peut-être est-ce que c'était aussi un phénomène de nos jours? Pour le moment, elle portait une jupe noir qui lui arrivait environ aux genoux, composé de plusieurs voiles superposés ainsi qu'une camisole formé en genre de corset, mais en bien plus confortable!
La jeune femme soupira longuement. C'était ennuyant ce nouveau monde. Regarder un écran pour se désennuyer en regardant du monde dedans? Et où était ces bon jeu d'enfant? Maintenant, ils restaient la plupart à l'intérieur pour jouer a un jeu ''vidéo'' relié à ces écrans à l'écran de verre... Elle finit par ce décider et marcha le long de sa rue, en explorant, en allant vers une partie de la ville plus bougeante. Elle était à pied, mais avait un bon sens de l'orientation ainsi qu'un assez bon cardio. Elle serait donc capable de marcher un bon moment avant d'être fatiguée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laguerredesclans.heavenforum.com
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Ven 5 Oct - 22:04

Franz qui se retrouvé en france, lui se retoruvat depuis environ un jours dans un monde, bien différent du siens, enfin pas en totalité, mais en bien plus évolué, il n'avait pas de mal à le comprendre, mais il lui paraissez bizzare que la France devançe autant le troisième Reich en si peut de temps, bref pour le moment il avait était envoyé avec ses hommes traqué les Juïfs, mais il c'était retrouver seul, sans trop savoir pourquoi, il avait retenue une adresse, et c'était mit en traque, les gens eux regarder Franz, de façon plutôt colérique, et presque une envie de le tuer, il osé regardé un sous-officier de la sorte, avait-il perdue la raison? Franz ne savait pas mais il savait que la police française était venue l'ennuyer, et qu'il avait de drôle de tenue, et pas e fusil, c'était pas normal, mais vue qu'ils s'en étaient pris à lui en l'interpellant, il c'était planqué derrière un petit muré, et il avait fait feu, tirant et tuant le spolicier français, puis il continua sa traque au Juïf, et il arrivat à la fameuse adresse, la porte était fermée et la batisse semblé abandonné, un endroit aux quelles on aurait pas préter attention, Franz frappat fortement à la porte.

"Ouvrez, Ouvrez cette porte, Waffen SS!"

Trouvant que sa allez trop lentement, il enfonçat la porte, et regardat ce qu'il y avait, il fouillat, mais ne trouvat rien, mais il y avait un livre ouvert, donc le ou la juïf, juïve, était encore ici, il referma la porte, et il se plaçat dans un coin sombre de la maison, et il attendit, il attendrait jusqu'au retour de sa cible, il l'enmennerai en camps d'extermination, qui sait si il arrêter suffisament de juïf, il pourrait monter en grade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liane

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Ven 5 Oct - 23:34

Liane entendit un étrange bruit qui semblait venir de sa demeure. Bien sure, si elle aurait su ce qui si trouvait, elle n'aurait certainement pas tourner de bord pour y retourné... Elle marcha donc rapidement, presqu'à la course, vers la maison. Elle vit évidement que quelque chose clochait avec la porte... En faite, il y avait une petite partie en son centre enfoncée comme si quelqu'un l'avait frappé durment... Ou était-ce son imagination? Elle ne prit tou de même pas de chance et entra. Elle ouvrit la porte et regarda autour. Elle crut alors que la maison était un peu moins en ordre, à moins que quelqu'un y soit entrée durant sa courte promenade? Elle l'ignorait, et c'est pourquoi qu'elle avança encore un peu dans la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laguerredesclans.heavenforum.com
Tobin

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Localisation : On the world that never was
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 15:59

Assis sur le toit d'une maison plutôt ancienne, Tobin observait cette étrange lune bleue. Il tendit la main, comme pour chercher à l'atteindre. Il demeura ainsi, main levée, et pensa à sa soeur. Daedra... Elle était probablement dans une vie meilleure, auprès de Leska, ou bien réincarnée en une époque différente...
Cela faisait une semaine, qu'il était dans cette ville. Il avait réussi à trouver un petit boulot, où on l'avait payé avec d'étrange feuilles de papier (le gérant avait appeler ca des billets) et les avait échangé contre de la nouriture. Il avait réussi à trouver une personne aimable qui acceptait de le loger, contre un autre de ces billets. Cette époque était... interessante. La science l'interessait, ainsi que la physique. Par chance, la personne qui le logeait était scientifique, et même s'il n'était pas habitué à ce monde, du moins avait-il appris la base des choses savoir ici.
Avec une dernière pensée pour sa soeur, il finit par s'endormir, sur le toit.


Il se réveilla le lendemain à cause d'un crétin qui hurlait, en bas, et qui défonça la porte de la maison. Il s'apprêta à se lever et a descendre lorsqu'il aperçut la jeune fille qui vivait là revenir en courant. Le bruit avait porté, semblait-il.
Lorsqu'il la vit pénétrer dans la baraque alors que l'autre n'était pas sorti, il sauta habilement du toit, arrivant juste derrière la jeune fille qui avait négligemment laissé la porte ouverte.


- Sort ! Il y a quelqu'un dedans, et vu la manière dont il a défoncé la porte, il n'est pas ton ami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liane

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 16:13

Liane se retourna quand elle entendit une voix dernière elle. Quand il dit qu'il y avait quelqu'un à l'intérieur, elle jeta un bref regard circulaire, mais ne vit rien. Cependant, il semblait vraiment sérieux. Elle sortit donc avec lui assez rapidement. Mais pourquoi quelqu'un avait décidé d'entrer dans sa maison en défonçant la porte!? Elle ne connaissait personne! Et personne ne l'a connaissait vraiment d'ailleurs... Et puis, c'était qui, ce jeune home? Il sortait d'où? En faite, pourquoi tout le monde était apparu aujourd'hui autour de sa maison? Jamais elle n'eut de visite, et pouf! 2 personne arrivent de nul part!
La jeune femme se tourna vers le ''dormeur du toit'' avec un regard interogateur.


-Connaîtriez-vous la raison de la visite de cet étranger?

Elle pensa tout à coup à son épée qui était toujours à l'intérieur. Elle l'a savait bien caché dans la maison, impossible de la trouver. Pourtant, elle avait peur de la perdre. C'était quelque chose... De très important pour elle. Un des rares souvenirs qui lui restait de son ancienne vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laguerredesclans.heavenforum.com
Tobin

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Localisation : On the world that never was
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 16:23

- Non, je sais pas pourquoi il est là. Il a crié quelque chose dans le genre "Ouvrez, Ouvrez cette porte, Waffen SS!" et... Tu ne viens pas de cette époque non plus ?

Il était réellement surpris. Il venait juste d'effleurer sa mémoire avec son don, et découvrir qu'il n'était pas le seul le réchauffait. Raison de plus pour se serrer les coudes, se dit-il !

Il lança sa dague à la jeune fille.


- J'espère que tu n'a rien d'important à récupérer, sinon va faloir que tu te défendes.

Il tira lui même son boomerang d'acier. Etrange arme, se dit-il, mais néanmoins efficace.
Ayant vu l'image de l'épée dans la mémoire de la fille, il dit simplement


- Allons-y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liane

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 16:36

Liane fronça les sourcils au début de la première phrase du jeune homme. ''Waffen SS''? Ça ne lui disait strictement rien! Mais à la fin de cette dernière, lorsqu'il lui dit qu'elle ne venait pas de cette époque, elle resta bouche bée. Ça paraissait à ce point? Il lui donna même sa dague... On aurait presque dit qu'il savait qu'elle avait son épée à l'intérieur... Ele regarda quelques instants la dague qui était légèrement plus grande que son couteau... Puis tourna son regard, toujours surprise, sur le jeune homme aux yeux rouges. Il avait une chose de métal étrange ans la main.
Elle reporta son regard dans ces yeux rouges avant de lui répondre par un signe de tête qui voulait dire ''oui''. Elle savait très bien se défendre avec tout ce qui avait un lame, alors elle n'avait point peur. Elle avança tranquilement vers la maison avec son nouvel allié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laguerredesclans.heavenforum.com
Tobin

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Localisation : On the world that never was
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 16:46

Pénétrant dans la pénombre de la maison, il étendit son esprit pour capter la mémoire de son ennemi. Il le trouva finalement au bout de plusieurs secondes.

*Un... Nazi ? Kesako ?*

Ne perdant plus de temps, il se jeta sur son ennemi. Lui posant son boomerang sur la gorge, il dit :

- Qui es tu ? Qu'est ce qu'un Nazi ? J'ai déjà tué, je te préviens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 17:47

[hj: Simpas de me laisser le temps d'agir, j'aime ne pas avoir le temps de faire quoi que se soit ^^]

Franz attendait dans son coin sombre, invisible, il attendait que depuis peu de temps qu'il fut heureux d'entendre quelqu'un derrière la porte, puis il entendit une voix d'hommes, ce n'était surement qu'un amis de la juïve vivant ici, car la personnes qui se cachait des Nazis était une femme juïve, dénnoncer par un voisin, enfin à son époques, mais Franz n'avait pas encore remarqué la différence d'époque, bref les deux personnes entrère, il les regarder, retenant sa respiation pour les surprendre, quan dl'homme vint se jetter sur lui, il commençat pour esquiver, mais il compris qu'il n'y arriverai pas, c'est alors que soudain il se sentit plus rapide, bien plus rapide qu'un homme pouvait l'être, et il esquiva facillement l'attaque et se retrouvat derrière l'homme, pas le temps de chercher à comprendre ce qui c'était passer, il devait agir vite, il reculat un peu, prit son Kar98k et mis en joue les deux personne.

"Waffen SS, rendez-vous juïf!"

Il ne prétat pas attention au commentaire de l'homme, mais si il bouger il reçevrai une balle dans la tête, et Franz était très bon tireur, et rapide, un peu la gachette facile.

[H.j: Petite explication pour Tobin, j'ai pu m'esquiver grâce au botte d'Hèrmes]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobin

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Localisation : On the world that never was
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 17:56

[hj : Pas de problèmes, et désolé de pas t'avoir attendu ^^]

- Juif ? C'est quoi un juif ? et c'est quoi, Waffen SS ?

Il effleura un peu la mémoire de l'autre, juste assez pour savoir qu'il mourrait s'il bougeait. Il eut un frisson. S'il n'avait pas su, il aurait sûrement foncé tête baissée. On avait beau l'accuser de sorcellerie, il trouver cela plutôt pratique, d'être ce que les autres appelaient un sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 18:16

"Je ne sais pas de quel pays vous venez, les Juïf sont une race de profiteur, il doivent être exterminer et ici une juïve se cache, les renseignements de la Gestapo sont formel! Et la Waffen SS et la meilleur section de soldat de l'armé du Troisième Reich!"

Franz pointat son arme entre les deux et ses yeux allez silmutanément de la femme à l'homme, puis il dit pour la femme.

"Donc vous sales juïves!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobin

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Localisation : On the world that never was
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 18:23

Exterminés...
D'un coup, il revit l'Inquisition, la chasse aux sorcières qui devaient être exterminées, sa soeur...
Il vit rouge. Il lança son boomerang contre l'arme du SS, et se mit à courir autour de lui alors que l'autre évitait l'arme.


- Vous... êtes... des... MONSTRES ! Inquisiteur, tu vas périr ici !

*Daedra... Pardon*

Il sauta sur le SS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Sam 6 Oct - 18:33

Franz se fit sautait dessus après avoir lacher son arme dut au choc du boomerang, il fut surpris et se retrouvat plaqué au sol par l'homme, son premier reflexe fut de lui envoyé une sacrée droite dans la machoir, et roulé pour être dessus-, il prit son couteau, il l'appuyat sur la l'artère de la gorge.

"Les camps de concentrations seront une bonne leçon pour toi, et je suis sui pas inquisiteur mais Oberlieutenant de la Wafen SS!"

Il appuyer sur l'endroit où se trouver l'artère, mais pas au point de la couper par contre si l'autre bouger il se retrouver avec une des artères alimentant le cervaux, comme coupé et lachant le sang à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liane

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 0:41

Liane regarda la scène qui se déroula sous ses yeux, impuissante. Elle savait que son épée n'était pas très loin et se sentait mal d'avoir embarquer ce jeune homme là-dedans. Cependant, quand elle le vit au sol menacer par cet homme qui la pensait juïve - mais elle ne l'était évidement pas - elle se sentit furieuse contre cet homme. Elle recula dans l'ombre, comme si elle aurait voulu se cacher, mais elle alla près d'un meuble d'où elle sortit sa belle et majestueuse épée -Excalibur. Elle avança, sans bruit, et sans ombre puisqu'elle faisait face à la lumière. Quand elle fut asez proche, avant qu'un des deux hommes ait une réaction quelconque, elle donna un coup de pied, qu'elle crut assez ordinaire, mais qui fut assez puissant sur l'homme de la fameuse Waffen SS. Elle ne savait même pas comment elle avait fait cela! Mais il n'était plus sur le jeune homme qui l'avait avertie et protégé. Rapidement et avec une poigne de fer, elle tenta de le bloquer au sol à l'aide de l'épée et de la dague en s'assurant de bien retirer la dague que l'homme avait dans la main (elle n'est plus debout, elle est rendue au sol et Excalibur lui donne une force assez surprenante... mais elle n'a jamais fait ça, alors tu dois te douter que je ne t'empêche pas tout mouvement...)
Finalement, elle lui répliqua d'une voix qu'elle ne cachait même pas la colère qui naissait peu à peu en elle:


-J'ignore pourquoi vous me prenez pour une ''juïve'' et j'ignore encore plus pourquoi des soldats viendrait m'arrêter ici! De plus, le voisin le plus proche que j'aie, c'est une famille de sourit qui loge la grange à quelques champs d'ici... Maintenant, expliquez, je vous pris, ce qui se passe afin que l'on puisse comprendre!

Ça voix s'était légèrement calmée, faisant ainsi place à la surprise et à l'incompréhension. Elle s'assura également d'un bref coup d'oeil que le garçon aux cheveux rouges se remettaient assez bien de son ''attaque'' avec l'Oberlieutnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laguerredesclans.heavenforum.com
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 8:24

Quand il subit le coup de pied, fort et puissant lui coupant le souffle, dans l'envol qui suivit, son couteau entailla un peu la gorge de l'homme mais au niveau de la pomme d'adam,puis il fut plaqué au sol, par une force surprenant pour une femme, mais il pouvait faire quelque mouvement et il en profiterai, il la regardat haïneusement et rapidement il pris son Luger 9mm du holster à sa ceinture et le posat sur la tempe de la femme.

"Tenter quoi que se soit, et la balle partira faire un tour dans votre crâne, juïve!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobin

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Localisation : On the world that never was
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 9:24

Tobin se releva en toussant, porta la main à sa gorge et la retira. Il n'y avait pas tant de sang que ça, sa vie n'était pas en danger. Profitant de la bataille des deux autres, il récupéra son boomerang, qu'il rangea, ainsi que l'arme étrange que l'homme avait lâché plus tôt suite à l'attaque subite de Tobin. Se mettant dans la position qu'avait adopté l'autre, il dirigea le canon vers la tête du soldat. Il n'avait aucune idée de la manière dont cela fonctionnait, mais il savait que cela aurait un bon effet de persuasion.

- Lâche ton arme, sans faire de geste brusque, et relève toi en me montrant tes mains, doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 10:42

"Surement pas je ne suis pas un lache, trouver un autre pigeon, comme sa si je meurt elle meurt avec moi!"

Franz ne comptais nullement sortir le canon de son Luger 9mm de la tempe de Liane, et ce n'était pas un fusil pointer sur le visage qui le ferrai changer d'avis, lui était tellement sur les nerfs qu'en mourrant son doigt presserer la détente automatiquement, et puis dans les instruction des jeunesse Hitlerienne se rendre c'était faire honte au III Reich, donc il ne se rendrais pas, préférant mourir que se rendre mais mourir en emportant un juïve c'était le milleur mort pour un sous-officier nazi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liane

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 10:54

Liane regardait nerveusement l'homme qui le menaçait. Elle n'osait pas regarder ailleurs, ignorant complètement ce qu'elle avait sur la tempe. Elle respiarait à peine... Mais elle se dicida finalment à parler, car sinon, ça durerait une éternité... Peut-être ce dernier finirait par les croire qu'ils ignoraient complètement de quoi il parlait? Elle parla donc presqu'en murmurrant, bougeant à peine les lèvres et avec une voix monotone.

- Je ne suis point juive... Et je ne sais point ce que l'objet que vous avez déposer sur ma tête fait, mis à part le fait qu'il y ait des balles... En faite, nous sommes en 2000, mais je ne connais rien de cette époque... Je suis née dans les temps médiévals!

Liane le regardait droit dans les yeux et c'était une évidence même qu'elle ne mentait pas. Elle avait des preuves pour montrer qu'elle venait de cette autre époque... Mais elle ne voulait seulement que cela finisse! Elle se fichait de ce qu'il allait faire, l'homme en face d'elle. Peut-être allait-il la porter aux autorité? Au pire des pire, elle s'enfuirait... C'est toujours ce qu'elle a fait pour garder sa liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laguerredesclans.heavenforum.com
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 11:02

Franz fut de plus en plus tendut quand Liane lui adressat la parole, mais le coup de grâce fut l'époque.

"2000!!!!"

Il rengat son arme, et repenssat à ce qui c'était passé, oui c'était plossible, sa expliquerai l'évolution en tout de la France sur l'allemagne, et pourquoi les gens le regarder comme celà, les nazis ne devais plus exister, depuis 1940, le troisième Reich à du se faire détronné, surement à la mort du Fureür, mais là 2000, c'était loin après son époque.

"Vous êtes sur? nous ne somme pas en 1940?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobin

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Localisation : On the world that never was
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 11:14

Tobin abaissa son arme.

-Il y a dix jours, j'étais encore en l'an de grâce 1462, pourchassé par l'Inquisition pour sorcellerie. Ils ont exécutés ma soeur ce jour là, alors je les ai tous tués... Je suis arrivé juste après dans cet étrange époque. J'ai fait la connaissance d'un physicien qui essaie de m'expliquer comment tout fonctionne, mais c'est dur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liane

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 11:16

Liane respira finalement avec soulagement quand le Waffen SS renga son arme. Elle relacha également ses muscles. Elle fut carrément détendu d'un bout à l'autre!Cependant, quand il lui demanda si elle en était sure, elle regarda autour; le journal était sur la table de la cuisine. Elle le prenait souvent afin de pratiquer sa lecture tout en voyant de nouvelle cose sur l'actualité. C'était très utile parfois!
Elle retourna son regard vers l'homme qu'elle tenait, mais regarda un bref instant de ses yeux gris au jeune homme qui l'avait sauvé en l'écoutant. Comme c'était triste, son histoire... Il avait perdu sa soeur! Elle avait été tuée... Comme c'était injuste! Mais elle ne lachait pas pour autant le Waffen SS, non. Elle demanda plutôt au pavre jeune homme:


- Voyez-vous, sur la table de bois, là-bas, une petite pile de papier lié? Pourriez-vous l'apporter je vous pris?

Puis, s'adressant cette fois à l'homme qui était toujours coincé au sol, puisqu'elle ne voulait pas qu'il recommence à vouloir les attaquer.

- Cela s'appelle maintenant ''journal''. Il y a, sur le dessus, la date ainsi que l'année. Une fois que nous vous aurons prouvé pour l'année, allez-vous cesser de croire que je suis juïve?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laguerredesclans.heavenforum.com
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 11:43

"Je ne suis pas stupide non plus, à mon époque le journal existe, d'ailleurs, je comprend mieux que je me suis un peu cru à mon époque, car elel ressemble à celle là sauf que l'armée du Troisième Reich, à l'heure actuelle occupe, presque toute l'europe, et notre Fureür compte lancer la campagne contre L'U.R.S.S. ou les russes, mais en 2000, je suppose qu'à la mort de notre Fureür, le III Reich c'est écrouler, et que l'allemagne et redevenue l'allemagne d'avant que le Fureür commençe la guerre!"

Franz, réfléchit un instant.

"Oui si vous me prouvez effectivement que nous sommes en 2000 alors celà voudras dire que vous n'êtes pas juïve, et je vous crois, car pour ne pas savoir ce qu'est un Nazi, ou un sous-officier de la Waffen SS, c'est que venez de bien avant 1940, obligatoirement, car à mon avis, même si nous sommes en 2000 le Nazismes doit encore être un granfd fait historique raconter dans toutes les écoles d'europe!"

*Ouf elle n'est pas juïve, temps mieux, car elle est très belle, et il aurait était dommage de la tuée!*

Puis Franz, qui avait un visage, dur, froid, et terrifiant, ce visage là s'adoucis, devint apaisant, et un beau sourire s'affichat, il regardat Liane droit dans les yeux de ses yeux bleu polaire.

"D'un côté sa m'arrange que vous ne soyez pas juïves, car j'aurais vraiment désespérer de vous savoir en camps de concentration, et puis vous auriez pu être violé, non sa aurais était dommage, vous êtes bien belle..."

Il parlat juste assez fort pour que Liane l'entende.Puis il s'emblat adresser une sorte de prières à son dirigeant.

"Mon Füreur, excusez-moi de succombé aux charmes incontestable d'une non arienne, mais même si vous avez fait des SS des machines vivantes à tuer, on ne peut oublier un instant pareil, et la vue de tel beauté!"

Là aussi il l'avait dit pas trop fort, pour ne pas être entendut de l'homme, mais surement que la femme l'entendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobin

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Localisation : On the world that never was
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Dim 7 Oct - 11:50

Enfin, Tobin soupira et se décontracta complètement. La menace était écartée.
Puis il sentit le contrecoup de l'utilisation de son don. Jamais il ne l'avait employé autant en si peu de temps, et une grande fatigue s'empara de lui.


*Qu'est ce qui va m'arriver, si un jour, je lis profondément dans la mémoire des gens ?*

Il ne put que murmurer un vague "Bonne nuit" avant de s'écrouler et de partir au pays des songes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liane

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Lun 8 Oct - 10:51

Liane écouta la première phrase que l'homme dit. En faite, elle n'y comprit rien, comme s'il parlait une autre langue... Troisième Reich? leur ''Fureür''? C'était tous des choses inconnues de son temps. Elle fut ensuite bien soulagée de savoir que si elle était capable de prouver au Nazi qu'il n'était plus en 1940, date de laquelle il semblait être parti, il ne pourrait point la tuer puisqu'elle ne serait pas juïve. Mais les paroles qu'il dit ensuite la paralysère. Elle le fixait, surprise, ne sachant comment elle devait réagir suite à cette déclaration. Elle tenta de parler à quelques reprises, mais elle avait l'impression d'avoir perdu usage de la parole... Elle rougit considérablement, elle avait l'impression d'avoir si chaud! En faite, elle ne c'était jamais fait dire de semblable parole...
Elle le fixait dans les yeux, toujours muette, le tenant toujours contre le sol, lorsqu'elle entendit un bref ''bonne nuit'' pas si loin. Elle revint à la réalité, réalisant que le jeune homme aux yeux rouges n'était toujours pas venu montrer le journal. Elle tourna la tête, le voyant qu'il commençait à s'écrouler. Elle laissa échapper un petit cri de surprise avant d'avoir pour réflexe de relacher l'uberlieutnant avant de retenir l'autre dans sa chute qui aurait pu lui fracasser durement le crâne. Elle n'était toujours pas remise de sa surprise, ne comprenant pas ce qui se produisait... Il y a à peine quelques minutes, le Waffen SS cherchait à la tuer à l'aide d'un... objet étrange. Maintenant, il souriait, lui disait des compliments... Elle ne savait plus où mettre de la tête dans tout cela! Elle tourna son regard de sur Tobin, regardant ainsi l'homme venant de l'an 1940. Elle recommença à rougir, mais n'osa toujours pas parler. Elle regarda donc en avant et souleva légèrement l'endormit avant de le mettre sur le long fauteuil. Une fois cela fait, elle s'assura que ses signes vitaux étaient normals, qu'il respirait bien et qu'aucune blessure ne lui avait été faite. Elle n'osait même plus regarder derrière elle de peur de rester encore une fois figée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laguerredesclans.heavenforum.com
Franz Eirswatsein
Oberlieutenant nazi
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   Mar 9 Oct - 17:39

L'oberlieutenant qu'était Franz , fut surpris que ses compliment touche autant Liane, mais bon il la comprenait, après tout il y à même pas min il voulait l'exécuter ou minimum la capturer, bref quand celle-ci retournat sa tête vers l'autre homme il ne bougea pas, il la laissat sortir de dessus lui, et la laissat aider ce même homme, lui ce levat et allat lire la date sur le journal, effectivement, Liane disait vrai.

"Bien je vous croit, cette époque est un peu semblable à la mienne, à la seule différence qu'elle m'as l'air un peu plus évolué, si jamais je pense pouvoir vous aider, mais au vue des réactions de la police française, je vais devoir me faire discret, mais je ne retirerai pas mes vêtements, c'est ma tenue de sous-officier, en tout cas, pour mes paroles vous complimentant, elle était scincère, mais vue que dans ma nation et à mon époque, les sentiment envers les juïf sont gravement punis, je ne pouver vous avouer votre beauté, mais n'étant pas à la même époque, je peut laisser libre cours à mes pensée et mes sentiments."

Il lui fit un beau sourire charmeur et détendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le refuge de Liane; la maison abandonné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le refuge de Liane; la maison abandonné
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon poignard outdoor perso
» Thunbergia grandiflora, une liane exceptionnelle
» Ruche abandonnée
» Ma maison portable pour la survie en nature
» Règlementation implantation maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemists of the Blue Moon :: Role-play :: Europe :: Europe de l'Ouest-
Sauter vers: