Alchemists of the Blue Moon

Quête de la vie éternelle et de la résurrection
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mona Sakae

Aller en bas 
AuteurMessage
Mona Sakae
Alchimiste
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 29
Localisation : Quelque part dnas l'univers ....
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Mona Sakae   Mar 17 Juil - 15:14

Nom : Sakae

Prénom : Mona

Âge :19 ans

Sexe :Féminin

Classe : Alchimiste

Nationalité : Franco-japonaise

Langue(s) parlée(s) et écrite(s) : Français/ Japonais. J'écrirai donc en français ^^"

Poids : 60 Kg

Taille : 1 mètre 70

Description Physique : De corpulance normale, Mona a la particularité d'être de deux origines totalement opposées : française et japonaise. Française par sa mère, et japonaise par son père. Elle a donc deux grands yeux en amande, d'un marron clair, et de longs cheveux d'un noir d'ébène, lisses et soyeux comme de la soie. Sa peau est plutôt pâle, bien que l'on remarque malgré tout son origine asiatique. De longues jambes, c'est ce qui fait son allure. Plutôt sportive, elle se trouve être bien faite. Elle plaît assez aux hommes, mais elle fait tout pour ne pas se servir de ce qui pourrait être un atout pour elle.

Armes: : Un certain talent en alchimie, elle porte toujours avec elle un long katana, seul souvenir de sa famille japonaise, mais dont elle ne se sert que très rarement, voir même jamais.

Histoire : Tout commence en France, dans la région provençale. Une jeune femme, très belle, nommée Lise, dirigeait un salon de thé. Ce dernier fonctionnait très bien, elle avait son petit cercle de clients et amis, qui ne changeait presque jamais. Elle vivait seule. Elle avait à cette époque 23 ans. Ses parents étaient décédés alors qu'elle atteignait sa dix-huitième année. Ce fut un choc pour elle, et elle ne s'en remit que grâce à l'aide de ses amis, qui devinrent plus qu'un appui pour elle, des pilliers. Avec leur aide, elle ouvrit ce salon de thé, et ils furent ses plus fidèles clients. D'autres arrivèrent, et restèrent eux aussi très fidèles.

Puis un jour, débarqua de nulle part un étranger, un japonais semblait il. Il était en vacacances en France, un pays qu'il aimait beaucoup, puisqu'il parlait courament le français. Ilrepéra directement le salon de thé de Lise. Et il fut émerveillée quand il vit cette dernière. Ce jeune asiatique d'à peine 25 ans aimait tout ce qui se rapportait à la culture française, et avait un penchant pour les jeunes femmes françaises. Il tomba aussitôt sous le charme de Lise. Tous les jours, il venait la voir, lui parlait, et comme elle était très curieuse de nature, il lui parlait de son pays, de ses coutumes. Elle subjuguée par le charme évident du jeune homme.

Quand il repartit, il lui laissa son adresse, et son numéro de téléphone, lui disant que si elle voulait, elle pouvait venir le voir quand elle voulait, qu'il serait très heureux de la recevoir. Elle ne se fit pas prier. Voulant voir de ses propres yeux le Japon, elle laissa le soin de s'occuper de son salon de thé à ses amis, et partit en voyage, direction l'aéroport de Tokyo. Quand elle repensait un jeune homme, qui s'appelait Ryu Sakae, son coeur s'emballait. Elle ne savait pas pourquoi. Quand elle débarqua à l'aéroport, complètement perdue, elle l'appela, lui disant de venir à laéroport, qu'un surprise l'attendait la-bàs. Quand il la vit, un sourire illumina son visage, tandis qu'ils se jetèrent dans les bras l'un de l'autre. Ils restèrent ensemble pendant un an. Les voyages s'alternaient entre France d'un côté et Japon de l'autre. Puis un jour, alors que Ryu venait en France une énième fois, il se dit que ça ne pouvait pas continuer comme ça, et il s'installa pour de bon dans la petite région provençale de Lise, et il la demanda en mariage. Ce qu'elle accepta.

Neuf mois après la lune de miel, naquit Mona, fille de Lise et Ryu. Ses parents vivaient heureux, tranquilles dans leur petit mas de campagne, avec une vie aisée. Le salon de thé s'était aggrandit, Lise avait embauché du personnel, et il était de renomée nationale. Il figurait dans tous les guides que l'on pouvait trouver en France comme l'un des meilleurs endroits à visiter. Mona vécu dans l'amour que lui conféraient ses parents, e elle eut la chance de pouvoir parler ses deux langues natales, français et japonais, ce qui fut un plus dans ses études.

Un jour, le jour de ses seize ans, son père lui donna un mangifique katana. Il se transmettait de génération en génération. Celà faisait deux cents ans qu'il était dans la famille. Mona en était très fière, et elle s'appliquait à en travailler l'usage. Elle devint bientôt une professionnelle du maniement du sabre. Mais parallèlement, elle avait aussi découvert la fascination de l'alchimie. Seulement, ses parents, surtout son père, n'était pas spécialement pour cette pratique. Elle ne leur en dit plus jamais quoi que se soit. Mais elle continua sa pratique, son entraînement la nuit. Elle se setnait puissante. Le fait de pouvoir créer était devenu une véritable obssession. Vint un jour la question cruciale. Pouvait elle créer un être humain ? Elle savait que cette pratique n'était pas légale. Mais elle était tentée. Son bon côté lui hurlait de ne pas le faire. Elle ne le fit pas. Puis lui vint la question de l'immortalité. Y'avait il un moyen de devenir immortel ? Elle s'acharna à trouver des indices, tous les jours.

Entre temps, le jour de ses dix huit ans, ses parents décidèrent de l'emmener voir la famille paternelle, qu'elle ne connaissait pas. Mona était très heureuse de pouvoir voir l'autre branche de sa famille. Sa mère ayant désigné un gestionnaire pour son salon de thé, décida qu'ils resteraient quelques années au Japon. Elle avait elle aussi appris à parler et à lire le japonais. Le clan fut enchanté de connaître la femme et la fille de leur héritier. Quand ils surent que Mona maîtrisait l'utilisation, l'art du Katana, ils n'en furent que plus fiers. Mais ils ne surent jamais que Mona était devenue une alchimiste. Même ses parents ne le savaient pas, personne n'était au courant de sa quête ...

Un jour, il pleuvait. C'était la période la plus froide de l'année. Mais pas assez pour qu'il neige. Mona rentrait du lycée, pour sa dernière année. Un clan rival du clan Sakae avait eu vent d'elle. Ils lui tendirent une embuscade, et l'emmenèrent avec eux. Elle ne put se débattre, ayant reçu un coup là où il fallait, sur l'un des points cruciaux de la circulation de l'énergie vitale. Quelque part entre la nuque et l'épaule. Ce clan était réputé pour la vitesse de ses attaques et leur manière de tuer. Car c'était un clan de tueurs à gage. Le clan Kashima. Ils la tirent prisonnière, enfermée dans le noir pendant plus de trois mois, venant lui porter à manger dans un silence absolue, de telle manière à ce qu'elle perde la raison. Elle était terrorisée au début. Puis la folie commença à s'emparer d'elle. Mais pas la folie au sens propre du terme, non. Une folie meurtrière. De jour en jour, sa haine grandissait envers les personnes qui l'avaient arrachée à sa famille. Famille qui fut tuée, décimée. Un jour alors qu'un homme venait lui porter son repas, elle l'attaqua, sans crier gare. Le malheureux avait eu la malchance de prendre son sabre avec lui. Elle l'immobilisa, avec une rapidité de mouvement incroyable, et le décapita. Froide, sans la moindre hésitation. Sa main ne tremblait pas. Elle avait soif. Soif de vengence. Et sa soif tripla quand elle découvrit le massacre de sa famille. Et elle décima à son tour le clan Kashima, à elle seule, animée par la soif du sang, de la vengence. Elle se jura de trouver un moyen pour ramener ses proches d'entre les morts, et de leur donner l'immortalité ..

Métier :N'ayant pas perdu le goût de tuer, elle devint tueuse à gage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward
Alchimiste/Admin
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Mona Sakae   Mar 17 Juil - 15:20

Eh ben, ça va ça. Une tueuse à gage maintenant. Tu es acceptée, mais attention aux lois alchimiques. La transmutation humaine, Edward l'a vu, est plutôt impossible à atteindre ces temps-ci!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluemoon.keuf.net
 
Mona Sakae
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mona 350
» mona roussette
» Vanda (Ascocentrum) Mona Church (ampullacea × miniata)
» Aeschynanthus 'Mona Lisa'
» Montres Mona.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemists of the Blue Moon :: Hors-Jeu :: Personnages-
Sauter vers: